Journal d’un peintre en terre d’Ombre Brûlée 1973

 25,00

premier volume de mon journal de l’atelier commencé le 31 août 1973, juste après mon arrivée au Japon

Extrait du journal du dimanche 2 septembre 1973 :

Assis contre un mur gris couvert de poussière blanche au bout du bout de mon voyage entre trois Continents, j’écris à Amel de Vergy dans le bureau de Pop

« je vais d’une surprise à l’autre depuis mon arrivée ici le 31 au soir, notant dans l’urgence tout ce que je vois. Impression d’avoir perdu pied et de vivre dans la confusion, car ne sais toujours pas ce qui va ni où nous allons…

Je suis donc resté là tout le jour, abruti de désir à regarder danser des créatures de rêve, deux jeunes et belles anarchistes faites à peindre gardées par le chien-loup de Pop qui court autour de nous.

Et maintenant, je brûle à petit feu depuis minuit, couché par terre sur une natte auprès de la plus jeune, une petite sauvage de 18 ans qui garde et entretient ce bungalow fraîchement sorti de terre avec des seins en éclosion et des sourires de nymphe d’une douceur mortelle. » (pp.25-26)

UGS : 001A Catégorie :

Description

This diary of the painter Daniel de Saint-Yon begun on August 31, 1973, the very evening of his arrival in Japan, is like his painting : a permanent challenge, a laying bare of his desires practiced day by day in a life filled with contradictions and delicate situations. By the systematicity of his thought of the continuum between affect and concept, the author crudely poses on each page the question of love, sex, fascination, fidelity, justice, anarchy, freedom, lies and the powers of dreams in the face of banality.

Ce journal du peintre Daniel de Saint-Yon commencé le 31 août 1973, le soir même de son arrivée au Japon, est comme sa peinture : un défi permanent, une mise à nu de ses désirs pratiquée au jour le jour d’une vie remplie de contradictions et de situations délicates. Par la systématicité de sa pensée du continu entre l’affect et le concept, l’auteur y pose crûment à chaque page la question de l’amour, du sexe, de la fascination, de la fidélité, de la justice, de l’anarchie, de la liberté, du mensonge et des pouvoirs du rêve face à la banalité. 

Informations complémentaires

Poids 0.50 kg
Dimensions 20 × 13 × 1.5 cm
Created with Visual Composer